Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Apr

Joseph Ferrié

Publié par basilique saint nazaire  - Catégories :  #Clergé de l'Aude

capendu_ferrie_jubilé_90 ans.jpg

Portrait d'un prêtre de Capendu

L’abbé Joseph Ferrié

fête ses soixante-dix ans de prêtrise

capendu_ferrie _ordinnation.jpg

L'abbé Joseph Ferrie qui a eu en charge la paroisse de Capendu pendant près de vingt-cinq ans (de 1956 à 1979) vient tout juste de fêter le soixante-dixième anniversaire de son sacerdoce, un record.

C'est dans son village natal de Ladern que se sont déroulées les festivités.

 

Né le 20 avril 1914 à Ladern, il est entré en prêtrise le 28 juin 1939, date à laquelle il a été ordonné prêtre par monseigneur Jean Pays, cérémonie qui s'est déroulée dans la cathédrale Saint-Michel à Carcassonne.

 

Il avait à peine vingt-cinq ans.


Mais déjà la guerre résonnait aux portes du pays et il part faire le lieutenant, à Nice et Isola 2000 dans le corps des chasseurs alpins.

 

Il y restera trois longues années avant d'intégrer l'école Saint-Stanislas à Carcassonne.

 

Titulaire d'un doctorat en théologie, il y restera comme professeur de 1942 à 1956, année au cours de laquelle il sera nommé prêtre à Capendu.


abbé ferrié 9.jpgCe village, pour lequel il s'est pris d'affection et qui le lui rend bien, il ne l'a jamais oublié et c'est vers lui qu'il s'est tourné pour fêter ses quatre-vingt-dix ans lors d'une messe de jubilée, célébrée avec monseigneur Alain Planet, ami de longue date dans une église archi comble. Les capenduciens ne l'avaient pas oublié non plus.

capendu_ferrie-le père et ses quatre fils dont deux prêtres.jpg

Un père fier de ses quatres fils dont deux prêtres, Raoul et Joseph

L'âge venant, il rejoint son frère Raoul à Alzonne où il va officier comme prêtre jusqu'en 1990. Puis à la retraite de ce dernier l'abbé Ferrie devient alors l'aumônier de l'abbaye de Rieux-Minervois et ensuite celui des sœurs de Saint-Joseph de Cluny avant de prendre l'aumônerie de l'abbaye Sainte-Marie-de-Rieunette.

Un prieuré cistercien fondé en 1162 et tombé en ruine depuis son total abandon au milieu du 18e siècle, après bien des vicissitudes. L'abbé Ferrié participe activement à la restauration des bâtiments reprenant ainsi un projet mémorial de sa famille, projet destiné à réparer une faute ancienne de cette dernière il y a plus de trois cents ans. Il restera aumônier de ce prieuré jusqu'en 2007, année durant laquelle il prend enfin une retraite bien méritée et se retire à Béthanie à Limoux, il a alors quatre-vingt-treize ans.

Retraite ? C'est mal connaître le prêtre tout entier tourné vers la religion qu'il est et ce ne sont pas ses quatre-vingt-quinze ans bien sonnés qui vont le contraindre à prendre un repos amplement mérité. Bon anniversaire monsieur l'abbé, vous qui avez tant fait pour le village.

 

  • capendu
  • Geneviève GRASSAUD
  • Le correspondant

  •                                                            
Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion