Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Apr

L'église du Viguier hérite d'un orgue monumental du XIXe siècle

Publié par basilique saint nazaire  - Catégories :  #Clergé de l'Aude

Carcassonne

L'église du Viguier hérite d'un orgue monumental du XIXe siècle

PHOTO/C. Boyer

L'instrument, construit en 1881, a connu une existence nomade.

Il était jusque-là installé dans l'église des Carmes.

Un orgue Puget de 1881 est en cours d'installation à l'église du Viguier.

L'instrument a été disposé dans une des chapelles latérales et devrait faire résonner ses premières notes à partir du mois de juin, où aura lieu sa bénédiction par l'évêque.

"L'arrivée de cet orgue donne à l'église du Viguier une dimension culturelle, estime l'abbé Luc Caraguel, qui assistait hier au travail de montage, effectué par une entreprise spécialisée de Lodève.

Cette église avait aussi l'avantage d'offrir suffisamment de place pour l'accueillir"

De Limoux à La Conte en passant par St-Stanislas

L'instrument était jusque-là affecté à l'église des Carmes, rue Clemenceau, mais son poids commençait à peser, au-dessus du portail d'entrée.  

"De plus, des travaux vont être engagés dans cette église, nécessitant l'installation d'un échafaudage. L'association diocésaine a donc réfléchi à son déménagement"

Un de plus, pour cet orgue à l'existence nomade, depuis sa conception par le facteur toulousain Puget.

 

D'abord destiné à une école privée de Limoux, il a ensuite rejoint le grand séminaire Saint-Stanislas, à Carcassonne, avant que l'abbé Escopérier le fasse transférer à l'église Saint-Joseph, à La Conte.


"Mais celle-ci n'étant pas assez grande pour le gabarit de l'instrument, l'orgue a ensuite rejoint l'église des Carmes", indique l'abbé Caraguel.

 

Et apparemment, cette vie itinérante n'a pas fait souffrir de trop le buffet en chêne, le clavier et les tuyaux de bois et d'étain.

 

D'une certaine manière, les démontages-remontages successifs ont peut-être même entretenu son souffle. "Nous avons profité de ce déménagement pour nettoyer l'orgue, décabosser les tuyaux, ressouder certaines pièces", explique Christian Vannier, de la Manufacture languedocienne des grandes orgues, devant le jeu de Mécano étalé dans la nef.

 

Entamée lundi, l'installation devrait s'achever ce soir.

 

Il faudra ensuite accorder l'instrument, avant sa bénédiction, selon un rituel précis : "Un jeu de questions-réponses entre l'évêque et l'organiste, qui joue des improvisations"

 

Le son profond de l'auguste machine pourra alors accompagner les prières des fidèles.

 

L'abbé Luc Caraguel très heureux d'accueillir l'instrument dans son église.

 

Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion