Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Jan

Evêché de Carcassonne (2)

Publié par basilique saint nazaire  - Catégories :  #Infos

50. Gilbert, frère de Gaucelin

 

Gilbert, frère de Gaucelin, archidiacre de Montpezat dans l'église de Cahors, nommé par {{{légende}}} Clément VI en 1346, assista au concile de Béziers en 1351.

 

Il vivait encore en 1354.


51. Arnauld Alberti

 

Arnauld Alberti,, doyen de l'église abbatiale, aujourd'hui collégiale de Saint-Irier de la Perche dans le diocèse de Limoges, évêque d'Agde, fut transféré à Carcassonne en 1354.

 

Sous son pontilicat, la cité fut assiégée par Edouard, prince de Galles, et le bourg entièrement consumé par le feu.

 

L'année suivante il passa au siège d'Auch.

 


52. Gaufride


Gaufride, transféré de Carpentras en 1356, passa de Carcassonne à Toulouse en 1361

 


53. Etienne Alberti

 

 

 

Etienne Alberti, du diocèse de Limoges, nommé en 1361 par{{{légende}}} Innocent VI, ne fut point sacré.

 

Il fut fait cardinal par le même pape le 17 septembre 1361, et mourut à Viterbe le 29 septembre 1369.


 

54. Jean II Fabra ou Fabri

 

Jean II Fabra ou Fabri, parent d'Innocent VI, était évêque de Tortose, lorsqu'il fut fait évêque de Carcassonne à la place d'Etienne, devenu cardinal en 1362.

 

Il assista au concile des trois provinces tenu à Lavaur en 1368

 

Il mourut en 1370

 

 

 

55. Hugues de La Jugie

 

Hugues de la Jugie, transféré «le Béziers par Grégoire XI, en 1371.

 


56. Pierre VII Cardesii

 

Pierre VII Cardesii, administrateur le 17 décembre 1371.

 


57. Pierre VIII de Saint-Martial

 

Pierre VIII de Saint-Martial, lieu de sa naissance, appelé aussi La Chapelle-au-Plas, dans le diocèse de Tulles, évéque de Rieux, puis de Carcassonne en 1374, passa à l'archevêché de Toulouse.

 

 


58. Simon de Cramaud

 

Simon de Cramaud, patriarche d'Alexandrie, et évoque de Poitiers, d'Agde, de Béziers, d'Avignon, d'Agen, archevêque de Reims, cardinal et chancelier du petit roi de Berry et du Poitou, que quelques-uns appellent Dioscore, fut encore nommé administrateur de Carcassonne en 1391.

 

Il assista au concile de France tenu à Paris par ordre du roi Charles pour l'union de l'Église.

 

Il abdiqua en 1409 dans le concile de Pise.

 


59. Pierre IX Aimeric

 

Pierre IX Aimeric, commondataire perpétuel de l'évêché de Carcassonne le 25 juillet 1409.

 

Il était aussi patriarche d'Alexandrie.

 

 


60. Gérard ou Guiraud

 

Gérard ou Guiraud, du Puy, transféré de Mende en 1413, fut choisi dans l'assemblée de l'université de Paris avec deux autres pour engager Jean XXIII a céder le pontificat.

 

Il fut aussi envoyé comme ambassadeur du roi de France au concile de Constance.

 

Il mourut le 4 septembre 1420.

 

 


61. Godefroi Ier de Pompadour

http://img.roglo.eu/~J-P.de_Palmas/HERALDIQUE/ArmesHeliedePompadour.png

 

Godefroi Ier de Pompadour, évoque de Saint-Pons, fut transféré à Carcassonne au mois d'octobre 1420.

 

Il assista en 1430 au concile de la province de Narbonne.

 

Ce fut sous son pontificat que le pape Eugène IV, avec l'agrément du roi de France, consentit à la sécularisation de son chapitre : ce qui fut exécuté le 5 janvier 1440

 

Il mourut le 1er janvier 1446.

 


62. Jean III d'Etampes

 

Jean III d'Etampes, prévôt de Tulles, camérier apostolique, trésorier de saint Hilaire de Poitiers, doyen de la grande église de Saint-Pierre, surintendant des finances, confesseur de Jean, duc de Bourgogne et maîtres des requêtes, succéda à Godefroi au mois d'octobre 1446 et mourut à Nevers le 25 janvier 1455.

 


63. Godefroi II ou Gaufride de Basilhac

 

Godefroi II ou Gaufride de Basilhac, élu unanimement par le chapitre et confirmé par la pape Calixte III, le 25 juin 1456.

 

Cependant les chanoines s'étant rassemblés le 11 juillet, en élurent un autre pour leur évêque et envoyèrent le décret de leur seconde élection à Radulfe, vicaire-général de Narbonne.

 

L'archevêque étant absent, Radulfe, donna jour aux parties pour entendre leurs raisons et juger.

 

On ignore ce qui fut décidé; mais Godefroi plaida longtemps en cour de Rome et de France, comme il paraît par l'arrêt de l'année 1460, et par le journal de l'église de Carcassonne.

 

Il y a pourtant apparence qu'il céda enfin, puisque nous le voyons évêque de Rieux en 1462

 


64. Jean IV du Châtel, avait passé de Vienne à Nîmes, et de ce dernier siège fut encore transféré à Carcassonne en 1456.

 

Il eut pour compétiteur, outre Godefroi dont nous venons de parler, Matthieu de Graves, désigné par le roi http://www.histoire-en-ligne.com/IMG/jpg/doc-156.jpg Charles VII.

 

Mais il était en possession paisible dès le mois de septembre 1459.

 

Il mourut à Toulouse le 15 septembre 1475

 

 


65. Guiscard ou Guischard d'Aubussou

 

Guiscard ou Guischard d'Aubussou, fut transféré de Cahors à Carcassonne, par Sixte IV e1476, et mourut le 24 novembre 1497

 

 


66. Pierre IX d'Auxilion

 

Pierre IX d'Auxilion, élu le 6 décembre 1497

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ef/Charles_VIII_de_france.jpg Charles VIII, roi de France, ne trouvant point cette élection conforme aux usages de son royaume, nomma Jacques Hurault, qui céda depuis à condition d'une pension annuelle de mille cinq cents livres.

 

Pierre mourut en 1512 le 24 septembre.

 

Le siège était encore vacant le 6 mars 1514.

 

 


67. Martin de Saint-André

 

Martin de Saint-André, nommé par http://www.histoire-en-ligne.com/IMG/jpg/doc-190.jpg François Ier et confirmé par Léon X, en 1521, eut deux compétiteurs, Hugues de Voisins, élu par neuf chanoines, de quinze qu'ils étaient, le 28 septembre 1512, lequel mourut peu de temps après; et Jeande Basilhac, élu en conséquence le aa décembre 1516.

 

Martin l'emporta sur eux, quoiqu'il n'eut été élu que par quatre chanoines, parce qu'il était soutenu par Louis XII et recommandé par les pères du concile de Pise.

 

Il mourut fort regretté des gens de lettres, qu'il estimait et dont il était estimé, le 2 mars 1545.

 

 


68. Charles de Bourbon

http://img.roglo.eu/~J-P.de_Palmas/PORTRAITS/Cardinal-bourbon.jpg

Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit (1579)

 

  • le 22 décembre 1523 dans le château de la Ferté-sous- Jouare (Jovis ara)
  • Décédé le 9 mai 1590 à Fontenay-le-Comte (85) à l'âge de 66 ans
  • Inhumé en 1590 à la Chartreuse de Gaillon (27)

Parents

Relations

Charles de Bourbon, siégeait le 28 août 1546.

 

  Il fut premièrement évêque de Nevers en 1539, de Saintes en 1544, de Carcassonne, après la mort de Saint-André, cardinal, en 1548, et archevêque de Rouen en 1550, retenant toujours l'administration de Carcassonne, qu'il résigna enfin entre les mains du pape en 1553.

 

 

 

69. François de Faucon

 

François de Faucon, de Montpellier, chanoine de la Sainte-Chapelle de Paris, abbé de Saint-Jean de Sens, de Villemagne, de Belle-Perche et d'Autrivilliers, conseiller et aumônier du roi, évêque de Tulles, d'Orléans et de Màcon, passa à Carcassonne le 18 janvier 1554, et mourut le 22 septembre 1565.

 


70. Charles de Bourbon

 

Charles de Bourbon, revint par regrès, et céda en faveur du suivant en 1567.

 


71. Vitelli

 

Vitelli, de l'ancienne famille de ce nom de Città, di Castello en Ombrie, fut d'abord évoque de cette ville en 1554, ensuite fait cardinal par Paul IV, et opta pour l'évêché d'Imola le 7 février 1560.

 

Protecteur de France, légat de Campanie, il fut aussi un des Pères de la congrégation du concile de Trente et obtint l'évêché de Carcassonne par la résignation du cardinal de Bourbon.

 

Il mourut à Rome en 1568.

 

 


72. Annibal de Bucellai

 

Annibal de Bucellai, nommé le 23 mars 1569, prit possession en 1572, et mourut en 1601.

 

 

 


73. Christophe de l'Estang

 

Christophe de l'Estang, abbé du Mont-Olive, de Saint-Pierre, de Luzarche et de Mansigarnier, maître de la chapelle du roi, commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit, conseiller d'état au parlement de Toulouse, fut d'abord évêque de Lodève, où il eut beaucoup à souffrir de la part du duc de Montmorenci, puis d'Aleth, et enfin de Carcassonne, dont il prit possession le 24 septembre 1603

 

Il mourut en 1621.

 

 


74. Vital de l'Estang

 

Vital de l'Estang, neveu du précédent, lui succéda, et mourut le 28 septembre 1652.

 


74. François II de Servien

 

François II de Servien, abbé de More et de Saiut-Jovin, nommé par Louis XIV le 27 mai 1653, fut transféré à Bayeux le 23 mai 1654.

 

 


76. Louis Ier

 

Louis Ier, frère naturel de Bernard de Nogaret de la Valette d'Epernon, pair de France, comte de Foix et gouverneur d'Aquitaine, coadjuteur de Mirepoix, sous le titre d'évêque de Sébaste, fut ordonné en 1629, et transféré à Carcassonne en 1655.

 

Il mourut en 1679.

 

 


77. Louis d'Anglure de Bourlemont

 

Louis d'Anglure de Bourlemont, auditeur de Rote, évêque de Tournai en 1668, de Lavaur en 1669, de Fréjus en 1679, et de Carcassonne la même année, fut transféré l'année suivante à Bordeaux.

 

 


78. Louis-Joseph Ier d'Adhémar de Monteil de Grignan

 

Louis-Joseph Ier d'Adhémar de Monteil de Grignan, ayant été nommé à l'évêché d'Evreux, et n'étant pas confirmé, fut nommé de nouveau à celui de Carcassonne au mois de mai 1681.

 

Il prit pour coadjuteur celui qui suit en 1718.  

 

Louis mourut en 1722.

 

 


79. Louis-Joseph II de Châteauneuf de Rochebonne

 

Louis-Joseph II de Châteauneuf de Rochebonne, aumônier du roi, doyen de l'église de Lyon et coadjuteur du précédent, son oncle, en 1718, prit possession le 21 juillet 1720, et mourut a la fin de 1729.

 

 


80. Armand Basin de Besons

 

Armand Basin de Besons, né à Paris en 1700, fils de Jacques, maréchal de France, et de Marie-Marguerite Le Ménestrel, et neveu de l'archevêque de Bordeaux du même nom, qui fut depuis archevêque de Rouen, abbé de Saint-Jovin de Marnes, et nommé évêque en 1730, fut sacré le 14 janvier 1731 dans l'église des Théatins de Paris par l'évêque de Châlons, assisté par les évêques de Tarbes et de Beauvais.

( GalliaChrist, tom 6, pag 861 et suiv)

 

 



81. Jean-Auguste de Ghastenet de Puységur

 

Jean-Auguste de Ghastenet de Puységur, sacré évêque de Saint-Omer en 1775, transféré à Carcassonne en 1778, et nommé à l'archevêché de Bourges en 1788.

 



82. François-Marie-Fortuné de Vintimille

 

François-Marie-Fortuné de Vintimille, sacré en 1788.

 



83. Arnaud Ferdinand de la Porte

 

Arnaud Ferdinand de la Porte, sacré évêque de Carcasonne en 1802, mort dans cette Tille en 1824.



84- Joseph Julien de Saint-Rome Gualy

 

Joseph Julien de Saint-Rome Gualy, sacré en 1825.

 


 

 

Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion