Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Aug

20 août 1209: Raimond Roger

Publié par basilique saint nazaire  - Catégories :  #Calendrier

 

un croisé se présente aux portes de la cité et demande à Raimond Roger de venir entamer des pourparlers. Reddition ? Trahison ?

Raimond Roger Trencavel, l’enfant du Midi cathare
Nul ne le sait... Sauf que les défenseurs et le peuple de la cité de Carcassonne obtiennent le droit de partir libre contre la mise en prison de leur vicomte. Le 15 août 1209, les croisés entrent dans Carcass...onne et Simon de Montfort devient le nouveau vicomte. 04 mois plus tard, dans les geôles de la cité, le 10 novembre 1209, Raimond Roger Trencavel meurt de dysenterie. Mort naturelle ? Assassinat ? Le doute persiste...

Chanté par les troubadours comme un symbole de la liberté, le vicomte Raimond Roger a imprimé son image dans la mémoire occitane.

 

Raimond Roger Trencavel

Quand son père Roger II décède en 1194, Raimond Roger hérite d’un vaste domaine. Il est vassal du comte de Toulouse pour les vicomtés de Béziers et d’Albi. En effet sa mère Adélaïde, fille de Raimond V et de Constance de France, elle même fille du roi de France Louis VI, apporta en dot ces 2 territoires.
Il est également vassal du roi d’Aragon pour la vicomté de Carcassonne après que l’un des aïeuls de Raimond Roger
reconnut en 1157 la souveraineté de Barcelone.

La Tutelle de Bertrand de Saissac

A la mort de son père, le jeune Trencavel est encore trop jeune pour gouverner. Il est donc placé sous la tutelle de Bertrand de Saissac dont le fief se situe en plein Montagne Noire.
Bertrand de Saissac
est reconnu grâce à une déposition inquisitoriale comme un croyant cathare. Il est en tout cas très enclin à un anticléricalisme catholique prononcé comme le montre l’anecdote de la succession de l’Abbé d’Alet.

Abbaye d'Alet sur les bord de l'Aude (11)En 1197, à la mort de Pons d’Amiel, les religieux choisissent Bernard de Saint-Ferréol. On ne connait pas le différent entre ce nouvel abbé et Bertrand de Saissac mais ce dernier se rendit sur place et mit en prison le nouvel abbé. Il fit alors déterrer le cadavre de Pons d’Amiel, le mit sur le siège abbatial et devant les moines restant, fit procéder à une nouvelle élection.
Certainement que Boson, le nouvel abbé élu convenait davantage à Bertrand de Saissac qui pour faire valider son élection donna à l’archevêque de Narbonne, une somme d’argent, semble t’il, assez rondelette...

Raimond Roger Trencavel est entre de bonnes mains...

L’administration de Raimond Roger Trencavel

En 1199 à l’âge de la majorité fixé à 15 ans, il administre lui même ses états. Bertrand de Saissac est devenu à la fin de sa régence, son conseiller. On ne lui connait aucune mesure visant à lutter contre l’hérésie cathare.
Il se marie avec Agnès de Montpellier et en 1204 nait un fils, le futur Raimond II Trencavel

Lors du débat contradictoire opposant catholique et cathare, organisé en 1204 par son suzerain, Pierre II d’Aragon , les Bons Hommes sont condamnés et considérés comme hérétiques. Pierre II le catholique enjoint alors Raimond Roger de chasser les hérétiques cathares mais rien n’est entrepris.

Le déclenchement de la croisade

Quand le légat du pape, Pierre de Castelnau est assassiné au début de l’année 1208, il ne fait aucun doute que la croisade contres les Albigeois et leurs protecteurs va être déclenchée.

Raimond Roger Trencavel et son oncle, le comte de Toulouse Raimond VI vont s’opposer dans la stratégie à employer. Un prône la guerre, l’autre la diplomatie... Le Languedoc à l’heure du déclenchement de la croisade est divisé et sa défense s’en ressentira malheureusement pour lui.
Bien sûr, Raimond Roger Trencavel va alors tenter de faire pénitence aux légats du pape quand l’armée de la Croisade va atteindre la ville de Montpellier mi juillet 1209. Trop tard ! L’armée est lancée et les va t’en guerre catholiques n’ont aucune envie de ne plus avoir en face d’eux d’adversaires et de devoir stopper la croisade...

Le siège de Carcassonne

Cité de Carcassonne (11)Trencavel va alors organiser la défense de la cité à Carcassonne. Mais après le sac de la ville de Béziers, l’armée des croisés fait peur et c’est sans résistance qu’elle se retrouve sous les remparts de Carcassonne le 1e août 1209 pour commencer le siège.

Très vite contraint à la défensive, Trencavel et les défenseurs de la cité voient comme une aubaine l’arrivée de Pierre II d’Aragon le 4 août.
Malheureusement devant l’intransigeance des croisés, la médiation échoue.
Une semaine plus tard, un croisé se présente aux portes de la cité et demande à Raimond Roger de venir entamer des pourparlers.

Reddition ? Trahison ? Nul ne le sait... Sauf que les défenseurs et le peuple de la cité de Carcassonne obtiennent le droit de partir libre contre la mise en prison de leur vicomte.

Le 15 août 1209, les croisés entrent dans Carcassonne et Simon de Montfort devient le nouveau vicomte.

4 mois plus tard, dans les geôles de la cité, le 10 novembre 1209, Raimond Roger Trencavel meurt de dysenterie. Mort naturelle ? Assassinat ? Le doute persiste...

Le désespoir de son peuple va faire naitre la légende de cet éphémère comte, luttant seul contre l’église catholique et les barons venus du Nord : "Paratge" était né.

Le crédit du vicomte est encore très important notamment parce que jusqu’à présent, son oncle le comte de Toulouse Raimond VI était plutôt mal considéré.
C’est la qualité des jeunes gens et ce sera également le cas pour Raimond VII que d’endosser le rôle d’ultime défenseur de l’Occitanie.
Malheureusement la naïveté et le panache qui en résultent, ont fait que ce rôle était voué par avance à l’échec et ça, l’avait bien compris mais cette attitude n’était pas dans l’air du temps...

Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion