Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Jun

16 juin: Jean-François Régis

Publié par basilique saint nazaire  - Catégories :  #Calendrier

Jean-François Régis

Jean-François Régis


 

Né le 31 janvier 1597 à Fontcouverte dans l' Aude 

 

Décédé le 31 décembre 1640 à Lalouvesc en Ardèche

 

jésuite français, missionnaire des campagnes, surnommé "l'Apôtre du Velay"

 

Jean-François Régis fut canonisé en 1737 par le pape Clément XII

 

Il est fêté le 16 juin.

http://www.cathedraledupuy.org/photo/art/default/1424255-1889926.jpg?v=1289480186

Formation de prêtre jésuite 

D'origine simple, Jean-François Régis obtint une bourse pour étudier au collège jésuite de Béziers.

 

Après son entrée au noviciat jésuite (1616), il suivit le cours ordinaire de la formation religieuse et fut ordonné prêtre en 1630.

Missions en campagne 

À partir de 1636, il parcourt sans relâche les montagnes du Vivarais, des Cévennes et du Velay surtout en hiver afin d’approcher les paysans libérés des travaux des champs afin de leur annoncer la Bonne Nouvelle.


Sa catéchèse comme son mode de vie, très austère, étaient remarquables et attiraient les foules du Puy où il créa même un refuge pour prostituées repenties ce qui lui vaudra beaucoup d'incompréhension.

 

Il s'assura néanmoins une grande popularité dans la ville en obtenant du parlement de Toulouse le droit de fabriquer à nouveau la célèbre dentelle du Puy, principal revenu de nombreux habitants pauvres.

 

Fin décembre 1640 une violente tempête de neige ne l'empecha pas de se mettre en route pour Lalouvesc en Vivarais, aujourd'hui département de l'Ardèche.

 

Il contracta une pneumonie qui ne l'empêcha pas de célébrer la messe de Noël et d'entendre les confessions.

 

Il se mit ensuite au lit pour ne plus se relever: il mourut le 31 décembre, alors que le village était entièrement isolé par les neiges.

 

Plus tard, lorsque de la ville les pères vinrent chercher le corps du Père Régis, les villageois refusèrent de le rendre.

 

Ainsi ce village se transforma presque aussitôt en un lieu de pèlerinage et l'est encore de nos jours.

En son hommage 

La Basilique Saint-Régis de Lalouvesc, construite au XIXe siècle, lui est consacrée.

 

Saint Jean-François Régis est patron des Jésuites de la province de France.

 

En raison de son action au Puy, il est aussi patron des dentellières.

 

La commune de Saint-Régis-du-Coin (Loire) porte son nom en son hommage.

 

En effet, les habitants du village du Coin, pris par le remords du mauvais accueil réservé à celui qui deviendra saint Jean-François Régis, ajoutèrent Saint-Régis à l'appellation de la commune, ce qui en fait la seule en France à porter le nom de cet apôtre du Velay et du Vivarais.

 

Un circuit de grande randonnée de 9 à 10 jours de marche a été tracé au départ du Puy-en-Velay par Lalouvesc, et retour au Puy-en-Velay. Il traverse des paysages du Velay et du Vivarais, passe dans les lieux où François-Régis a marché, évangélisé, prié.[1]

Références 

  1. Topoguide Le Chemin de Saint-Régis réf.430, Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Bibliographie 

  • Guitton G., Après les guerres de religion : saint Jean-François Régis, Paris, 1937.
  • Foley, A., St Regis, a Social Crusader, Milwaukee, 1941.
  • Bollon,G., J.-F. Régis et les protestants du haut Vivarais-Velay, Actes du colloque Jésuites en Haute-Loire, le Puy-en-Velay, 1990.
Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion