Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Mar

10 mars 1361: Étienne Aubert le Jeune - Evêque de Carcassonne

Publié par basilique saint nazaire  - Catégories :  #Calendrier

 

Cardinal
Berretta cardinalizia.png
Étienne Aubert le Jeune
de l'Église catholique romaine
  
 
Cardinal-diacre de Santa Maria in Aquiro
Cardinal-prêtre de San Lorenzo in Lucina
 
 
 
Naissancenatif du diocèse de Limoges
Ordination
sacerdotale
1368
Consécration
épiscopale
 
Évêque10 mars 1361: Évêque de Carcassonne
Créé
cardinal
22 septembre 1368 par le pape Urbain V
Décès29 septembre 1369, à Viterbe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

petit-neveu d'Innocent VI, neveu d'Étienne-Andouin Aubert

cardinal d’Ostie et Velletri

cousin de Pierre de Selve, dit Pierre de Monteruc

évêque de Pampelune et cardinal de Sainte-Anastasie

fut cardinal-diacre de Santa Maria in Aquiro puis cardinal-prêtre de San Lorenzo in Lucina.

Il a été surnommé le cardinal de Carcassonne.

Sans doute filleul d'Innocent VI[1], il fut d'abord protonotaire apostolique, puis abbé commendataire de Saint-Allyre, à Clermont en Auvergne et de Saint-Victor, à Marseille, où il succéda à Guillaume de Grimoard.

Il n'avait alors reçu que les ordres mineurs[2]

Toujours diacre et sans recevoir la consécration épiscopale, il fut placé par son grand-oncle à la tête du diocèse de Carcassonne[1] le 10 mars 1361.

  1. a et b Cardinal Étiene Aubert le Jeune in Mémoires pour l'histoire des sciences et des beaux arts, Volume 3 [archive]

Puis lors du consistoire du 17 septembre 1361, Innocent VI le fit cardinal-diacre de Santa Maria in Aquiro.

Il participa au Conclave de 1362, qui porta sur le trone pontifical Urbain V.

Le cardinal accompagna le pape dans son retour à Rome en 1367[2]

Ordonné par le Urbain V, il fut fait cardinal-prêtre au titre de San Lorenzo in Lucina le 22 septembre 1368.

Il décéda le 29 septembre 1369, à Viterbe et fut inhumé dans la cathédrale Saint-Laurent[2].

Cathédrale Saint-Laurent de Viterbe

Bibliographie

  • François du Chesne, Histoire de tous les cardinaux françois de naissance ou qui ont été promus au cardinalat par l’expresse recommandation de nos roys, Paris, 1660.
  • J. B. Christophe, Histoire de la papauté pendant le XIVe siècle avec des notes et des pièces justificatives, Paris, 1853.
  • Ch. Berton, Dictionnaire des cardinaux, contenant les notions générales sur le cardinalat et la nomenclature complète des cardinaux de tous les temps et de tous les pays, Paris, 1857.
  • G. Mollat, Contribution à l’histoire du Sacré Collège de Clément V à Eugène IV, Revue d’histoire ecclésiastique, T. XLVI, 1961.
  • J. de. Font-Réaulx, Les cardinaux d’Avignon, leurs armoiries et leurs sceaux, Annuaire de la Société des amis du palais des papes, XLVII – LII, n° 140 à 186, 1971 – 1975.
Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion