Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Aug

15 août 1209: Prise de Carcassonne vidée de ses habitants.

Publié par basilique saint nazaire  - Catégories :  #Carcassonne

Les habitants de Carcassonne expulsés de la ville après le siège: https://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_Carcassonne_%281209%29

Les habitants de Carcassonne expulsés de la ville après le siège: https://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_Carcassonne_%281209%29

Le Languedoc (et partie du Royaume d’Aragon) en 1209: https://fr.wikipedia.org/wiki/Croisade_des_Albigeois

Le Languedoc (et partie du Royaume d’Aragon) en 1209: https://fr.wikipedia.org/wiki/Croisade_des_Albigeois

Simon de Montfort: https://fr.wikipedia.org/wiki/Simon_IV_de_Montfort

Simon de Montfort: https://fr.wikipedia.org/wiki/Simon_IV_de_Montfort

15/08/1209

Prise de Carcassonne vidée de ses habitants.

Après la prise de Carcassonne, Simon de Montfort s'avança, avec le Légat et le duc de Bourgogne, jusqu'à Alzonne

Il laissa en cet endroit le gros de l'armée, par le conseil du Duc, pour aller, avec un détachement, prendre possession du Château de Fanjeaux

fin 08/1209

Simon de Montfort est choisi comme chef laïc de la Croisade par les Croisés eux-mêmes.

Les croisés occupent Fanjeaux, Limoux, Alzonne,

Montréal et Lombers mais échouent devant Cabaret.

L’armée se disloque, les grands chefs repartent dans leurs seigneuries.

Mais la croisade continue avec la prise d’Albi qui se rend, de Castres, Caussade, Gontaud, Mirepoix, La Roque, Saverdun puis Tonneins.

C'est alors que le roi Pierre II d'Aragon se rend à Carcassonne.

En effet, il est suzerain de plusieurs fiefs languedociens, dont certains appartiennent au Trencavel, et cherche à étendre son influence dans la région.

L'apparition d'une armée comme celle de la croisade ne peut que l'inquiéter dans ses ambitions, et il se propose comme médiateur, afin que tout revienne rapidement dans l'ordre.

Voulant rester en paix avec l'Église, il invite Raimond-Roger à négocier avec le légat, mais l'intransigeance de ce dernier fait échouer la négociation 21.

Le manque d'eau et la surpopulation dans la ville, dans des conditions sanitaires déplorables, incite le vicomte à négocier la reddition.

D'un autre côté, les croisés veulent éviter un nouveau sac : ils ont besoin du butin pour financer leur participation, et doivent nommer un nouveau vicomte pour remplacer Trencavel; et ce vicomte devra disposer de ressources pour continuer la lutte contre les cathares.

Un accord est conclu le 15 août: Carcassonne capitule, la vie sauve est garantie à ses habitants et chevaliers, qui devront quitter la ville avec leurs seuls habits, et Trencavel se livre comme otage.

Il meurt peu après dans sa prison de la cité de Carcassonne, à l'âge de 24 ans 22.

Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion