Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Jul

Les Cathares

Publié par Echos de la Bastide St Louis de Carcassonne

Innocent III

Innocent III

L'assassinat du bienheureux Pierre de Castelnau.

L'assassinat du bienheureux Pierre de Castelnau.

Pierre de Castelnau

Légat du pape Décès 15 janvier 1208
Saint-Gilles, Languedoc Ordre religieux Ordre cistercien Fête 15 janvier 1208

naquit vers 1170

assassiné le 15 janvier 1208 près de l'abbaye de Saint-Gilles-du-Gard.

Moine de l'abbaye de Fontfroide et archidiacre de Maguelone, Cistercien français, il fut nommé légat pontifical par Innocent III en 12031.

En cette qualité de légat pontifical extraordinaire, il tenta vainement d'endiguer l'hérésie cathare dans le midi de la France, et il eut pour collègue Ramier/Rainier, moine de Cîteaux. Ils entreprirent d'annoncer l'Évangile à la manière des Apôtres, en se déplaçant à pied et en observant la pauvreté. Ils étaient accompagnés entre autres de Dominique de Guzmán, fondateur de l'ordre des Frères Prêcheurs. Ils rencontrèrent une vive résistance, et Castelnau finit par être assassiné à Trinquetaille, à proximité d'Arles sur les terres de Raymond VI, comte de Toulouse (1208), au moment où il venait d'excommunier ce prince à cause de son manque de collaboration dans la lutte contre les Albigeois. Le meurtrier était un écuyer de Raymond VI, qui, suspecté, fut excommunié. Cet évènement est à l'origine de la Croisade des Albigeois.

Déclaré martyr par Innocent IV, puis béatifié, il est célébré le 15 janvier dans les diocèses de Carcassonne et Nîmes.

Innocent III

À partir de 1207-1208, Innocent III fait prêcher la croisade contre les Albigeois. Dans une lettre aux évêques du Midi, il expose pour la première fois les principes justifiant l'extension de la croisade en pays chrétien : l'Église n'est pas obligée de recourir au bras séculier pour exterminer l'hérésie dans une région ; à défaut du suzerain, elle a le droit de prendre elle-même l'initiative de convoquer tous les chrétiens, et même de disposer des territoires des hérétiques en les offrant, par-dessus le suzerain, comme butin aux conquérants19. Il offre à tous ceux qui participeraient à la réduction de l'hérésie les mêmes indulgences que pour les croisés de Terre sainte mais en plus, ils leur donnent les terres conquises lors de la croisade. Le IVe concile du Latran de 1215 confirme ces dispositions20. Le concile ordonne aussi la prédication d'une nouvelle croisade dans toute la chrétienté21. Il demande l'indulgence plénière laquelle est étendue à ceux qui contribuent à la construction de bateaux pour la croisade alors que jusque là seuls les combattants en bénéficiaient. C'est un appel direct aux armateurs de villes italiennes22. Il décide par ailleurs de frapper les revenus ecclésiastiques d'un impôt d'un vingtième et les biens de pape et des cardinaux d'un impôt d'un dixième23. La cinquième croisade aura lieu après la mort d'Innocent.

Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion