Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Jun

Saint Gimer. Evêque de Carcassonne

Publié par basilique saint nazaire  - Catégories :  #saint Gimer

évêque de Carcassonne (✝ 931)

L’église Saint Gimer dans le diocèse de Carcassonne et Narbonne porte le nom d’un évêque de Carcassonne de 902 à 931 natif du quartier.


Il est connu pour sa charité envers les pauvres.

Son enfance fut illustrée par le miracle du pain.

En effet, il avait pour habitude de prendre le pain que sa mère faisait ce qui entraînait son courroux.

Jusqu'au jour où sa mère a vu s'accroître de manière miraculeuse la quantité de pain quelle venait de pétrir.

La tradition rapporte qu'il vendit les biens qu'il tenait de ses parents et en distribua l'argent aux pauvres.

Évêque réformateur, il assiste au concile de Narbonne tenu à Barcelone en 906, à ceux de Saint-Thibery, Maguelone et Fontcouverte.

C'est saint Gimer qui transféra son siège épiscopal de l'église Sainte Marie du Saint Sauveur à l'église saint Nazaire et Saint Celse.

Il fut enterré dans sa cathédrale.

Il n'a jamais été oublié des Carcassonnais qui lui ont même dédié une chanson.

 

(source: Office du tourisme de la ville de Carcassonne)
- Eglise Saint-Gimer à Carcassonne.
À Carcassonne, vers 931, saint Gimer, évêque.

 

C'est l'une des trois églises dessinées par Viollet le Duc.

Sa construction a duré de 1849 à 1859 .

Son architecture est caractérisée par la vision gothique du célébre architecte.


L Eglise Saint Gimer a été classée, au même titre que la Cité de Carcassonne, au répertoire des sites protégés comme patrimoine mondial de l'UNESCO

http://medieval.mrugala.net/Architecture/France,_Aude,_Carcassonne,_Eglise_Saint-Gimer/

 

Saint Gimer est né à Carcassonne, dans le quartier qui porte aujourd'hui son nom.

La tradition nous rapporte qu'il vendit les biens qu'il tenait de ses parents et en distribua l'argent aux pauvres avant de se placer sous la règle des chanoines de l'église de Carcassonne.

A la mort de l'évêque Gislerand, il fut choisi à l'unanimité pour lui succéder. Il accomplit sa tâche avec grande vigilance et sagesse, soucieux du bien de l'Église universelle et participant aux différents conciles réformateurs qui se sont tenus à Barcelone et en divers points de la Gaule Narbonnaise. La tradition rapporte encore qu'il embellit son église de Saint-Nazaire. Mort en 931, il fut enterré dans sa cathédrale. Très vite son amour pour les pauvres en fit un Saint captant la vénération du peuple. Sa maison natale devint un lieu de pèlerinage et fut ainsi transformée en oratoire.

 

L’église Saint Gimer de Carcassonne

 

L’église primitive de Saint Gimer fut construite vers la fin du XI ° et le commencement du XII° siècle, environ 150 ans après la mort de ce grand évêque, sur l’emplacement qu’occupait sa maison natale, au faubourg de la Barbacane.

Cet oratoire est aujourd’hui désaffecté; on peut encore voir au-dessus de la porte un écusson en marbre blanc, aux armes de Mgr de l’Estang, provenant de la démolition du mausolée élevé dans l’église de Saint Nazaire; il est là sans raison valable.

Anciennement le Chapitre Cathédral, entretenait dans cet oratoire, un vicaire pour le service religieux du faubourg.

Le 10 juillet 1745, Mgr de Bezons, régularisa l’institution du vicaire de St Gimer, à titre amovible, et avec honoraire annuel de 200 Francs à la charge du curé de St Nazaire.

Le 31 mai 1840, par ordonnance royale, la chapelle de St Gimer est érigée en succursale.

Le 15 juin 1840, Mgr de Saint Rome Gualy, prononce une ordonnance de circonscription, qui détermine le territoire de cette paroisse: «vu l'Ordonnance royale du 31 mai dernier, qui értige en succursale l’église de St Gimer, située dans le faubourg de la ville appelé Barbacane, avons ordonné et ordonnons: L’article qui suit: A dater de ce jour tout le territoire formant le faubourg de la Barbacane, avec ses dépendances rurales indiquées dans le plan et l’état annexés à notre présente ordonnance, sont et demeurent distraits de la paroisse de St Nazaire et St Celse dont ils faisaient partie, et ils forment une nouvelle paroisse sous l’invocation de St Gimer évêque de Carcassonne»

 

Fait à Carcassonne le 15 juin 1840. Joseph Julien évêque de Carcassonne.

Le petit oratoire se trouva alors insuffisant pour contenir les fidèles qui se rendaient de plus en plus nombreux aux exercices religieux, aussi fut-il décidé de construire une église mieux adaptée à l’importance de la paroisse. Un comité fut créé, une souscription fut ouverte à cet effet au secrétariat de l’évêché, chez Mr Plauzolle notaire, Mr Bauzil notaire, chez Mr Gabarrou greffier de justice, Mr Ferrière secrétaire du conseil paroissial et chez Mr Jalard curé de la paroisse.

Grâce aux libéralités des habitants du faubourg, secondés par le concours du conseil municipal de la ville, il fut décidé que la nouvelle église serait construite sur l’emplacement Barbacane et que l’on demanderait àMr Viollet-Le-Duc d’en dresser les plans et d’en faire la décoration. Les travaux de construction durèrent moins de 20 années, le 22 juin 1852 Mgr de la Bouillerie put procéder à la consécration de la nouvelle église.

La construction de cette église ne fit pas l’unanimité à Carcassonne. Le docteur Cattois, membre de la Société Archéologique de France, exprime son mécontentement, lors du congrès que tint cette association à Carcassonne en 1868 et critique sévèrement Viollet Le Duc: «L’église de St Gimer est au-dessous de toute Des voutes basses, étouffant l’assistance, des bas-côtés trapus, écrasés, sans proportions. Enfin le clocher...

Est-ce un clocher

? Non

c’est un pigeonnier. Et cela occupe l’emplacement de la barbacane qu’il fallait bien plutôt reconstruire, car c’était une partie essentielle des fortifications.Mahul, par contre, dans le tome 5 de son cartulaire trouve un certain charme à cette nouvelle construction: C’est une charmante basilique de style byzantin, à 3 nefs terminées par 3 absides,décorées et meublées intégralement conformément au style, architecte Mr Viollet Le Duc. Elle Elle occupe l’emplacement de la Barbacane de St Louis, rasée par le vandalisme mercantile de nos prédécesseurs.

L. Cros

 

http://merat.michel.free.fr/eglise-saint-gimer/eglise-saint-gimer.htm

 

http://michele-gabriel.chez-alice.fr/pge144.html

 Eglise St Gimer Rue Barbacane 11000 Carcassonne

Eglise St Gimer Rue Barbacane 11000 Carcassonne

Saint Gimer. Evêque de Carcassonne
Saint Gimer. Evêque de Carcassonne
Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion