Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Jun

Eglise Saint-Gimer de Carcassonne

Publié par Echos de la Bastide St Louis de Carcassonne  - Catégories :  #Carcassonne

Après la visite commentée par Marie-Chantal FERRIOL, l'église Saint-Gimer n'a plus de secrets

http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2014/11/26/apres-la-visite-commentee-par-marie-chantal-ferriol-l-eglise-820901.html


De nombreux adhérents s'étaient donnés rendez-vous pour cette visite.
Photos: Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne
Chroniques de Carcassonne
----------------

En balade samedi dernier avec l'Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne, pour assister à la visite de l'église Saint-Gimer sous la conduite experte de

Marie Chantal Ferriol.

Entièrement dessinée par le célèbre architecte
,
Eugène Viollet-le-Duc
(Paris-1814-Lausanne 1879)
l'église Saint-Gimer est sa première réalisation ex-nihilo,
construite pour s'intégrer dans le paysage entièrement renouvelé de la Cité
qu'il était aussi en train de restaurer.
Après avoir connu un chantier mouvementé
(il faut souligner en particulier l’opiniâtreté du curé de la paroisse Joseph Bruel
sans qui l'édifice n'aurait peut-être jamais vu le jour sur le site de la place de l'Oum),
elle fut achevée sous la direction de son concepteur et consacrée
le 22 juin 1859 par l'évêque

François-Alexandre Roullet de La Bouillerie
(Paris 1810-Bordeaux 1882).



Photos (1891): Jean-Eugène Durand / Ministère de la Culture.
-------------
L'architecte a réussi ici un bel exemple de construction simple et fonctionnelle.
Pour l'occasion, il s'est inspiré de plusieurs églises gothiques de la région,
en particulier des modèles offerts par plusieurs établissements cisterciens
(Saint-Michel de Gaillac, Saint-Vincent de Carcassonne, Lagrasse,
Alet, Villelongue, Le Thoronet, etc.).

Il a eu également le souci de nombreux détails de la partie décorative en dessinant
l'autel principal de l'église, la chaire, le décor des chapelles,
les supports de bougie et les grilles.

A ce titre, on peut affirmer qu'il a conçu Saint-Gimer
comme une véritable démonstration
de son savoir-faire unique tout en montrant qu'il était capable d'intégrer
les contraintes financières imposées par ses commanditaires.

En 1867, dans un lettre adressée au maire de Carcassonne,
le curé Fil se montrait très fier de cette "belle église" qui ne laissait rien à désirer,
"ni pour l'exigence de l'art, ni pour la solennité du culte".




http://aavccarcassonne.blogs.lindependant.com/

Commenter cet article

À propos

Passionné de généalogie, d'Histoire de France, de royauté et de religion